Kaniki

Cie Artmayage

le 16 juin Espaces de création //

Kaniki //

Cie Artmayage

Après Charoy’ et Ravaz…sizèr lo swar, Florence Boyer poursuit son travail – chorégraphique et anthropologique - sur la construction de l’identité dans les mondes créoles avec le troisième volet du triptyque, Kaniki. La chorégraphe-interprète a ainsi exploré les racines et traditions culturelles réunionnaises.

Elle questionne aujourd’hui le déracinement, la perte d’identité et l’effacement de la mémoire. Florence Boyer propose d’interroger ici les dimensions de l’exil volontaire ou subi, qu’il soit physique ou intérieur. Elle explore ses conséquences sur la corporéité des individus.

Kaniki met en scène la quête de l’individu pour se reconstruire une identité après un déracinement forcé et une mémoire effacée. En écho à la déstructuration des identités, des corps…des âmes de ces enfants réunionnais déracinés, elle propose de décortiquer la structure de la danse traditionnelle maloya qu’elle a noté sur une partition laban en 2008 et cherche à reconstruire une danse à partir d’une amnésie…pour une danse de résilience.

« Florence Boyer traite un sujet à la fois historique et d’actualité : la migration forcée. Elle explore en mouvement l’influence de cette migration sur leur identité, sur leur corporéité. La pièce évoque l’histoire de plus de 2.000 enfants réunionnais arrachés à leur île entre 1963 à 1982 à La Réunion  »

Chorégraphie—> Florence Boyer
Dramaturgie —> Guy Cools
Assistante à la création —> Bérangère Roussel
Regard extérieur —> Christina Towle
Danseurs—> Robin Fabre, Ingrid Estarque, Angel Sinant, Lucie Billig’D’Angelo, Florence Boyer
Composition musicale —> Jako Maron
Scénographie —> Gaston Dubois, Florence Boyer
Costumes —> Juliette Adam, Florence Boyer
Création lumière —> Valérie Becq
Production —> Compagnie Artmayage
Soutiens —> Ministère de l’Outre Mer, Ministère de la Culture et de la Communication , DACOI, Conseil Départemental de La Réunion, Région Réunion, Mairie de Saint Denis, Mairie de Paris
Partenaires —> CDCN Touka Danse Guyane, CDCN La Briqueterie, Centre National de la danse, Musée de la Porte Dorée - Musée de l’immigration
Avec le soutien du Centre Chorégraphique National de Créteil et du Val-de-Marne / Compagnie Käfig direction Mourad Merzouki dans le cadre de l’Accueil Studio.

GRATUIT, SUR RÉSERVATION au 02 62 92 09 90

Samedi 16 juin à 19h

© Photo Jean-Philippe Bouchiat

Les retrouver sur le net //

Espaces de création
Gratuit
Spectacle vivant
Réunion
Tout public
 

Partager l'évènement //