Gabrielle Manglou // //

8 juin, Cité Des Arts

L’œuvre de Gabrielle Manglou, qu’il s’agisse du dessin ou de l’installation, se compose de formes diverses à relier mentalement.

Dès sa 1ère exposition personnelle, Sucre, avec des dessins de grands formats ou des formes noires en bois découpés, le public est invité à une frontière mouvante ou s’immiscent et se frottent figures humaines, formes biologiques, fuites liquides, paysages imaginaires, passé instable et touches d’humour. Ses installations sont toujours l’occasion d’un dialogue entre son vocabulaire graphique fait d’aplats, de lignes obliques, de couleurs subtiles et d’objets visuels ou matériels extraits du réel. Par cette proximité et tension entre des éléments différents, elle donne forme à une créolisation, au sens où l’évoquait Edouard Glissant. Elle redit la fêlure sous-jacente de la vie, l’équilibre fragile du monde.

L’hypothèse de l’objet en creux :
"Notre Histoire surfe sur une ligne e-chronologique et immatérielle. L’imaginaire qui en découle s’engouffre dans la complexité de la juxtapositions de civilisations diverses, parfois contradictoires dans leurs logiques de pensée (Europe, Chine, Inde, Afrique, Madagascar...). Ce qui m’importe ici, ce n’est pas de rétablir une vérité ou de remplacer ces objets, mais de poser la question de cette absence et de l’espace-temps dans lequel se trouve l’immatérialité de ces objets. Quels seraient les frontières et les échos entre le matériel, le virtuel, l’absence, l’invisible, l’inexistant, l’oubli, la négation, le fantasme, l’hypothèse, le secret, la projection, le mensonge... la confusion" G.M

Née à La Réunion, Gabrielle Manglou est diplômée des Écoles supérieures des Beaux-Arts de Montpellier et de Marseille. Depuis 2008, elle expose régulièrement à La Réunion et à l’International. Elle a également enseigné à l’École Supérieure d’Art de La Réunion, participé à des projets d’édition et collaboré dans le domaine du spectacle vivant.

Gabrielle Manglou a bénéficié d’une bourse d’écriture de la part du FRAC-Réunion océan Indien et d’une aide du Département de La Réunion (Résidence aux Archives Départementales de La Réunion) pour son projet, "L’hypothèse de l’objet en creux".

http://gabriellemanglou.tumblr.com/